Charlieu, les grandes fêtes de la soierie Agrandir l'image

Charlieu, les grandes fêtes de la soierie

2017-th-06

Neuf

L’ouvrage rappelle l’époque où, le déclin de l’économie de la soie étant acté, l’année 1973 inaugura le nom de «Fêtes de septembre» pour remplacer la formulation qui valait jusquelà et donner un nouveau souffle à cette apothéose de la vie de la région. Aujourd’hui, les nouvelles Fêtes ont repris comme un trophée leur nom d’origine: Fêtes de la Soierie.

Plus de détails

50 Produits

45,00 € TTC

Fiche technique

ISBN 2-916393-85-4
Format du livre 24 x 30 cm
Nombre de page 416 pages intérieur
Impression Quadri

En savoir plus

Depuis de nombreuses années, Jean-Paul Dalary est un acteur incontournable de la vie culturelle à Charlieu. Aujourd’hui responsable des Fêtes de la Soierie, il est aussi un érudit féru d’histoire.

Cette année, Jean-Paul Dalary propose le deuxième volet de son épopée charliendine, publié en 2015. En effet, «Les Grandes fêtes de la soierie. (1959-1975)» est un monument qui fait suite au volume, également important, qui recouvrait la période 1893- 1958.

Le succès de ce premier opus exigeait de continuer le panorama amorcé. Sur plus de 400 pages couleurs illustrées de centaines d’images d’archives inédites, familiales, d’entreprises ou de particuliers, de centaines de coupures de presse et de documents, cartons, affiches, programmes, Jean-Paul Dalary fait revivre l’histoire de ces événements exceptionnels: Les Fêtes de la Soierie. L’auteur, a rassemblé anecdotes et détails pour raconter les fameuses courses cyclistes, les grandes figures qui firent son succès (entre autres Roger Rivière, Anquetil, Merckx, Simpson, Darrigade, Poulidor), et les moins célèbres qui s’y firent connaître, les étapes de l’organisation des défilés, des fêtes enfantines et les envols de ballons, des cérémonies de la Corporation des Tisserands et les enchères des «Royautés», des concours de boules des corporations, tous ces rendez-vous qui formaient une tradition vivante et populaire, essentielle dans la vie de la communauté. L’ouvrage rappelle l’époque où, le déclin de l’économie de la soie étant acté, l’année 1973 inaugura le nom de «Fêtes de septembre» pour remplacer la formulation qui valait jusquelà et donner un nouveau souffle à cette apothéose de la vie de la région.

Aujourd’hui, les nouvelles Fêtes ont repris comme un trophée leur nom d’origine: Fêtes de la Soierie. Cet ouvrage indispensable pour les passionnés d’histoire locale et pour ceux qui ont connu et voudraient revivre ces moments, s’ouv