Reliures XVe - XXIe siècle

2014-th-04

Neuf

A un moment où le numérique s'ancre dans les pratiques de tous, où les modes de lecture se diversifient, il est bon de ne pas oublier la réalité première du livre. 

Plus de détails

100 Produits

10,00 € TTC

Fiche technique

ISBN 2-916393-66-8
Référence 2014-th-04
Format du livre 27 x 21 cm
Nombre de page 48 pages intérieur
Impression couleur
Nombre d'illustration 48 en couleur

En savoir plus

Relier : assembler, attacher ensemble.

Dans le langage propre au livre, relier, c'est rassembler les feuilles d'un livre, pliées en cahier ou non, de manière à en prévenir la dégradation, à en permettre l'usage durable et souvent, à lui donner une esthétique attirante. Par extension, la reliure désigne tout autant l'action que l'oeuvre produite.

A un moment où le numérique s'ancre dans les pratiques de tous, où les modes de lecture se diversifient, il est bon de ne pas oublier la réalité première du livre. Le livre-objet reste un référent pour beaucoup. L'exposition Reliures, XVe - XXIe siècle, dont le présent catalogue donne un aperçu, rend compte de la matérialité du livre et de la façon dont, dès l'origine, le livre s'est paré pour attirer le lecteur... ou afficher la réussite du propriétaire.

Car c'est bien de parures dont il est question ici : maroquin, basane, peau de perche, buffle, chagrin, veau glacé ou parchemin sont les bases de décorations bigarrées, des plus sobres aux plus extravagantes, décors à froid ou dorés... C'est cette diversité de reliures que la Ville de Roanne a voulu mettre à l'honneur. Pour que les Roannais s'approprient leur patrimoine et en redécouvrent la richesse, dans une expérience sensorielle émouvante.

C'est aussi l'occasion de mettre en évidence l'attachement de Roanne au patrimoine écrit. La Ville poursuit en effet l'élan initié par les contributeurs séculaires qui ont fait du fonds ancien de Roanne le 5e de la Région Rhône-Alpes. Aujourd'hui, cet ensemble s'enrichit encore, grâce aux acquisitions opérées par la Ville, avec le soutien actif de l'état et de la Région Rhône-Alpes ; il est également entretenu, restauré, régulièrement, toujours avec l'appui de l'état.

Enfin, il serait faux de penser que ce patrimoine se résume à une dimension ancienne. Les reliures d'aujourd'hui deviendront le fonds ancien de demain. Les oeuvres de bibliophilie contemporaine, acquises auprès d'artistes ou réalisées in situ par le relieur professionnel de la Médiathèque témoignent  d'un artisanat d'art vivace, créatif, joyeux qu'il convient là aussi de soutenir et de pérenniser.

Plongez-vous, page, à page, dans les plus belles reliures dans les collections patrimoniales et laissez-vous porter par l'évocation que Max Jacob, grand bibliophile, faisait de la reliure : La reliure du libre est un grillage doré qui retient prisonniers des cacatoès aux mille couleurs, des bateaux dont les voiles sont les timbres-postes, des sultanes qui ont des paradis sur la tête pour montrer qu'elles sont très riches. Le libre retient prisonnières des héroïnes qui sont très pauvres, des bateaux à vapeur qui sont très noirs  et de pauvres moineaux gris. Max Jacob, le Cornet à dés, Gallimard, 1917.